Archives du blog

Dolby Surround

yelling        

          J’écoutais sur une radio une émission de santé dans laquelle un médecin expliquait que lire de trop prêt était mauvais pour les yeux et qu’il fallait s’habituer à lire ou regarder les écrans de loin pour garder sa vue en bonne état. Et qu’il en est de même pour les oreilles : avoir un entourage qui parle très fort est mauvais pour vos oreilles car cela dégrade leur sensibilité, et vous rend (évidemment) moins sensible au sons moins fort.

           En clair, quand tout le monde parle en criant autour de vous, vous entendez difficilement les gens qui parlent doucement. Si vous êtes Ivoirien, je sens que cette nouvelle est très loin de vous ravir (et c’est fait express d’ailleurs Tire la langue ).

Quand j’ai entendu cette phrase, j’ai retiré mes écouteurs pour observer autour de moi … et laissez moi vous décrire l’ambiance.
Dimanche 15h, une cousine et des tantes nous rendent visite, il est 15h je dis bien. Tout le monde a bien (même très  bien) mangé, bu de l’eau (enfin je n’ai vu que de l’eau … ), en clair tout le monde est Gbé (rassasié quoi) ! Il s’en suit donc des discussions existentielles sur :

L’avenir de la tribu, qui serait en péril à cause de la couleur de la robe de marié de tantie Mo-Kla

ou

L’explication philosophique de la méchanceté de l’oncle Gontran (désolé pour mes lecteurs qui portent ce prénom, mais reconnaissez qu’il est … pas très swag) qui a acheté une nouvelle Mercedes 2 portières.

             Je pense que vous voyez le tableau, en clair c’était un vrai théâtre en espace clos (clos et chaud). C’est donc en retirant mes écouteurs que je me rendis compte du niveau sonore de ces discussions. Même une vidéo en HD, son au maximum, de AC/DC n’aurait pas couvert ce son. Mais le plus “magnifique”, est que le volume sonore de leur voix leur semblait tout à fait normal, bien quelle soient assises à moins de 3 mètres l’une de l’autre. Mais au fond j’étais aussi habitué à tout ca, il n’y a qu’a ce moment que j’ai réalisé que j’avais surement les tympans mitraillés par ces années de bombardement sonore.

 

             Quelques temps plus tard, je commençais un stage dans une (assez) grande entreprise. Le premier constat fut simple : nous étions dans un open-space (si vous vivez toujours au 18e siècle, il s’agit de bureaux sans murs entre les postes de travail Tire la langue ) , et presque tous le monde avait un micro casque sur la tête en train de faire des réunions (une fois de plus pour les “vieux”, il est possible de faire des réunions en étant chacun sur son ordinateur Tire la langue ). Evidement dans une telle configuration, on se dirait qu’il y avait plein de bruits, mais que nenni, tout était calme, on aurait cru qu’ils ne parlaient pratiquement pas dans leur réunions.
Je me suis d’abord dit que c’était surement parce que les micro casques ont un sons boosté … ok … sauf que je me suis vite rendu compte que même en face à face ils parlaient tous très bas (très, surtout pour moi qui ai vécu dans la capitale du bruit : Adjamé).
Après donc plusieurs semaines, j’ai pu constaté qu’on pouvait être un bon noir Ivoirien et parler calmement et de manière parfaitement audible. Je pris donc cette habitude tout au long de mon stage dans cette boite.

         

            Mais… (il est toujours présent ce mais qui vous énerve tant Tire la langue ) … il faut reconnaitre que sortir du bureau et discuter avec des “locaux” était une tâche loin d’être simple. Parlez doucement que ce soit au téléphone ou en face à face et vous entendrez à tout moment “pardon? j’ai pas compris (en fait généralement ils veulent dire je n’ai pas entendu Rire )”. Et éventuellement vous finirez avec des remarques du genre “tu veux nous montrer que tu parle comme les blancs maintenant” … mais comme le dit Tina Glamour : Bébé Carla, la jalousie n’est pas bien hein !!

Peace and love !!

Publicités