Archives Mensuelles: juillet 2012

Summer2012

Si vous êtes sur Facebook (ou tout autre réseau social), et que vous avez au moins une centaine d’amis, il est fort probable que vous soyez déjà tombé sur ce genre d’albums intitulés « Summer 20.. » sensés relater en images les vacances de vos amis.

Ces amis sont regroupés en 3 catégories.

La première catégorie est celle des expatriés qui passent leurs vacances dans leur pays d’accueil (donc qui ne reviennent pas en Côte d’Ivoire). Ceux-là mettent leur photos dans le but de partager leur vacances avec leur amis avec qui ils vivent dans le pays d’accueil, mais aussi pour vous rendre aigris, vous qui êtes restés au pays. Et pour bien vous emmerder, ils vous mettent une belle photo sur une belle plage ensoleillée (pendant qu’il pleut des cordes ici depuis trois jours) avec de superbes filles, ensuite ils vous marquent sur cette photo (et en plus sur la tête de ces filles) et pour terminer la légende qui tue : « ahhh la belle vie !! ». Vous qui êtes dans ce cas, je vous pardonne (mais je n’oublie pas).

La deuxième catégorie est celle des expatriés qui reviennent en vacances au pays. Pour eux  le plan il est simple,  « on est dans le show du premier au dernier jour des vacances ». Du coup son album photo ressemble plus à une pub pour les boites de nuits de la ville qu’a un album personnel. Et le plus marrant c’est que les gens sur les photos sont jamais les mêmes, à croire que chaque jour il prend des gens au hasard dans ses amis Facebook, pourvu que tu supportes l’alcool, beaucoup d’alcool. Ah oui, parce que monsieur boit de la Vodka d’habitude, donc vos petites liqueurs ce n’est rien, il faut suivre sa cadence. Autre chose, dans ces photos les mecs sont toujours plus stylés (évidement dans le sens purement urbain, parce qu’un bermuda, des chaussettes blanches de pompon girl fourrées dans une Vans rouge …) et les filles les plus heureuses (du moins en apparence) que le propriétaire de l’album. Vous par contre je vous en veux pas trop, du moment où vous faites marcher les boites de nuits donc l’économie du pays et que vous participez à la pérennisation de l’espèce ivoirienne (je n’en dirai pas plus, vous avez tous compris), ça me va.

 

La dernière catégorie enfin, celle des ivoiriens (ou plutôt des abidjanais) qui sont et restent dans leur ville. Alors eux ce sont de grand comiques ; je sais que l’anglais ce n’est pas simple à apprendre et à comprendre, que beaucoup l’ont négligé au lycée, mais pitiééééééé, summerça signifie été et non vacances. Ici, dans ce pays sub-saharien, on n’a pas de saison nommée été, nous en juillet-Août c’est la saison des pluies, et il pleut (ce n’est pas qu’un nom). Alors je veux bien que vous me montriez des photos de vos escapades pluvieuses, mais moi je dis non aux anciennes photos prises à Bassam en février que l’on ressort pour faire croire au peuple qu’elles datent de deux jours.

Par contre certaines personnes font preuve d’ingéniosité – surtout les filles sur ce coup – soit elles font de multiples photos d’elles et leurs amies en train d’exploser leur joie dans les rues du quartier (quand la pluie cesse un peu bien sûr), soit ce sont des photos de « dégamage » 1(quand il pleut dehors). A croire qu’elles ont passé toutes les vacances à faire ça (si c’est bien le cas, je suis vraiment chagriné, et c’est sincère).

[Épilogue]

Me concernant je n’ai pas d’album été ou vacances, mais si vous voulez savoir ce que je fais de mes vacances voilà :

   

Si vous n’avez rien compris aux images, vous êtes un humain normal !!!

[/Épilogue]

1 degamer : faire des choses improbables, s’habiller bizarrement, faire des grimaces, jouer au fou

 

Publicités